Ch.2 Le groupe

Cela faisait 2 semaines que les cours avaient doucement débuté, nous avions eu beaucoup de cours d’histoire du continent Beldan, de maintenus de noblesse, de hiérarchisation, des trucs de nobles en soi, comment se comporter avec les différents titres, qui est supérieur a qui, etc. les cours d’histoire de Beldan furent quelques peu intéressants.

Enfin nous allions pouvoir avoir des cours de pratique, le premier cours était donc une évaluation en commun avec la classe des roturiers, en effet pour se former en tant que chevalier nous devions former une équipe composée de nobles et de roturiers afin d’accomplir certaine missions d’entraînement. Après la plainte de certain de la classe, Le professeur Malcorme avait précisé que ce n’était pas négociable, les chevaliers ont à faire au plébéien lors de leur mission, cela faisait partie de la formation de les considérer un tant soit peu.

Les roturiers étaient placés dans la classe fantassin pour ceux n’utilisant pas de magie et mage pour ceux utilisant la magie, bien sur il pourrait par la suite évoluer dans la classe supérieure s’ils sont capables d’utiliser les deux.

L’évaluation était assez simple, les roturiers faisaient une démonstration de leur talent et les nobles choisissent ceux qu’ils désirent dans leur équipe, puis par la suite, au bout de deux mois durant lesquels nous n’avions pas de cours, mais somme libre de nous entraîner ensemble, un tournoi était organisé pour estimer l’évolution des équipes et ainsi faire le classement de début de cycle de formation par équipe.

En tant que chevalier collaboré avec d’autres personnes était essentiel pour mener à bien les missions que l’on aura plus tard, de ce fait le classement ne se faisait pas individuellement mais par équipes.

Par la suite suivant l’évolution individuelle de chacun au niveau des rangs, il sera possible de modifier les équipe avant chaque test de fin de cycle. Être dans la tête du classement rapportait divers avantages au sein de l’académie, c’était un peu des avantages au mérite et non pas au grade de noblesse.

Les équipes étaient donc composées de 5 membres, sans aucune autre restriction si ce n’est qu’il y est ne serait-ce un mix minimal d’un noble ou un roturier par équipe.


 

Nous arrivâmes donc à l’arène de combats, où les roturiers se préparaient pour faire leurs démonstrations. En attendant l’heure dites, nous étions libres d’aller et venir autour de l’arène, il y avait différent commerce qui offrait leurs services.

« On va faire un tour ? Me demanda Seta

— J’aimerais aller voir dans les coulisses de l’arène les roturiers se préparer. Lui répondis-je

— Comme tu veux mais nos uniformes vont nous faire remarquer. Me dit Seta

— Oui, t’inquiète, avec la magie d’illusion on va prendre des uniformes de roturiers et changer nos visages. » Lui répondis-je en lançant le sort.

Ainsi Seta devint une grande femme rousse armé d’une masse dans l’uniforme des roturiers tandis que je devins une frêle jeune fille blonde aux taches de rousseur armé d’un bâton de mage.

Nous avions, par le passé, l’habitude de changer d’apparence dans nos différentes quête en tant qu’aventurier, cela n’était en aucun cas gênant ni pour l’une, ni pour l’autre de jouer un rôle.

Nous entrâmes dans les coulisses de l’arène, les différents roturiers il y en avait facilement 150 s’entraînaient chacun dans leur coin certain en groupe s’échangeaient des conseils. Je m’approchais d’un groupe de filles.


 

« C’est une chance d’approcher des nobles !

— Oui et en octroyant certaine faveur peut être pourrons nous sortir de notre statut de roturière !

— Si c’est juste coucher tu crois que tu deviendras noble au pire tu seras juste la maîtresse d’un noble ! » Répondu l’une d’elle


 

Je m’éloignais, ce genre de personne ne m’intéressais pas, dans notre équipe nous voulions des personnes dont l’esprit est celui du chevalier et non pas un esprit si petit que le statue social.

Seta bouscula une fille, elle était de corpulence assez normale, cheveux châtain clair, yeux marron, d’une apparence ordinaire, elle trébucha, je la retins de justesse.

« Mer.. merci. Me dit-elle avec timidité

— Je t’en pris, ça va ? Tu ne t’es pas fais mal ? Demandais-je en l’observant

— Non ça… ça va.

— Tu es dans quelle classe ? Lui demandais-je, elle me semblait bien frêle sans doute dans la classe mage, de plus mon œil de vérité estimait son mana assez important pour une personne si jeune

— Dans la classe Fantassin. Me dit-elle

— Mais je suis… assez faible, je crains que se soit ma seule représentation, si nous ne sommes pas sélectionnés dans une équipe nous sommes renvoyé de l’académie.. soupira-t-elle

— Si tu es là c’est que tu le mérites je pense lui dit Seta

— Si seulement, ça a toujours été mon rêve de devenir un chevalier, mais je suis trop faible, et retourner au village serait un désastre… ils ont tous tellement économisé pour m’envoyer ici…

— Ne t’inquiète pas si c’est ton rêve je suis sûr qu’il se réalisera. » Lui dis-je en m’éloignant. Elle avait une grande capacité magique mais était dans la classe fantassin il me fallait me souvenir d’elle pour évaluer son niveau martial, si elle était pas trop mauvaise elle pourra sans doute assez vite évoluer en supérieur.

J’évaluais divers roturiers après cela, Beaucoup espéraient sortir d’une vie plus ou moins misérable par le biais de cette sélection, je ne m’intéressais pas à ces personnes.

« Alors le gros on ne supporte pas un petit coup de poing ? Dit une voix menaçante, je me dirigeais vers le lieu de la confrontation, un homme brun, assez enveloppé était en boule sur le sol, son mana était de niveau moyen, il devait sans doute être dans la classe des mages

— Seta ! Dis-je

Elle s’avança en balançant sa masse d’arme d’un air menaçant.

— Quoi qu’est-ce qu’elle veut la grosse ? Dit celui qui venait de frapper l’homme au sol

— La cochonne veut se rouler dans la boue avec son cousin ? Demanda un second alors qu’un troisième se contentait de rire

— Tu vas voir ! » Dis un quatrième fonçant pour donner un coup de poing à Seta, elle esquiva aisément et répondu d’un coup de pied de l’estomac, il s’écroula au sol se tenant le ventre

2 autres sautèrent sur Seta pour la taper, elle réussit à les maîtriser sans mal tandis que celui qui semblait être le chef me fonça dessus pour fuir le combat, j’esquivais son coup de pied et lui donna un coup de bâton derrière la nuque.

Les 4 agresseurs étaient hors d’état de nuire.

Je me dirigeais vers l’homme au sol.

« Ça va ?

— Oui… ces enfoirés, tout ça parce que je suis dans la classe des mages ! Dit-il, une grande détermination dans les yeux

— On ferait mieux de filer, les combats entre nous sont interdit si un prof nous surprend… dit Seta

— T’a raison, allez viens avec nous ! » Dis-je en souriant

Il me regarda étonné et se leva pour nous suivre tandis que nous nous éloignons du lieu de l’affrontement avant qu’un prof n’arrive.

« Pourquoi des gens comme vous m’avez aidé ? Demanda l’homme

— Comment ça ? Demandais-je

— Je perçois que vous portez une illusion, je ne peux pas percer à travers, mais je le ressens, alors pourquoi des gens ayant le pouvoir de se camoufler derrière des illusions si élaboré m’aide ? Demanda-t-il

— Bha ça… Dit Seta

— Oui je ne m’y attendais pas non plus ! Dis-je

— Je garde ton visage en tête pour la sélection ! » Me contentais-je de dire en m’éloignant avec Seta, ça allait bientôt être l’heure, il fallait que nous retournions dans notre classe pour la sélection.


 

« Candidat et Candidate chevalier, la première sélection va commencer » Dit le professeur Malcorne, c’était un homme assez grand portant de petite lunette caché par une frange un peu trop grande tandis qu’une queue de cheval tiré le reste de ces cheveux blond en arrière.

« Le Principal, les deux vice-principale ainsi que 5 professeurs seront témoins de cette sélection. Dit-il en désignant le gradin d’honneur au-dessus de nous

— Que la classe supérieure prenne place dans les gradins, nous vous rappelons néanmoins les règles rigoureuses de la sélection.

— Les classes fantassin et mage vont vous faire des démonstrations de leur qualité et puissance, vous pouvez ensuite les noter si vous le désirez, ceux ayant le mieux noté les candidats les remportent néanmoins sachez qu’en cas d’égalité, c’est au candidat de choisir son groupe.

— Un groupe ne peut excéder 5 membres, si vous avez déjà conclu des accords entre vous pour des bases d’équipe, alors gardez cela en tête. »

Je n’avais pas conclu d’accord, j’étais resté avec Seta, en effet, contrairement au roturier qu’on devait estimer, les nobles devaient conclure des accords de manière assez… politique, notre nation étant principalement commerçante nous ne pouvions favoriser tel ou tel pays ou territoire de noble, du coup nous avions décidé de rester entre nous deux et de sélectionner 3 roturiers dans notre équipe.

La présentation commença, certains combattaient entre eux pour montrer leurs valeurs d’autre utilisait leur magie sur des mannequins, j’observais avec Seta mais rien ne me tapais dans l’œil pour le moment tandis que suivant l’apparence des candidats et ce qu’il montrait des nobles avait déjà constitué leur groupe.

 

Une personne armée d’une lance, un homme roux les cheveux coiffés en pointe avec un bandeau sur le front avança au milieu de l’arène il regarda juste les nobles avec un certain dédain, je perçus de lui une force physique importante, ces gestes même s’il semblait normal était emprunt de précision.

J’entendais les nobles qui était à côté de moi commencé à critiquer son air.

Mais cet homme au milieu de l’arène ne fit rien, il ferma les yeux en plantant sa lance dans le sol et attendait. Aucune démonstration.

Je levai mon panneau et lui mit une note de 8/10, j’étais d’ailleurs la seule à le sélectionner sous le regard hébété des autres nobles autour de moi.

« Bien… alors rejoint ta nouvelle équipe… » dit le professeur Malcorne à la personne au milieu du terrain.

Il me regarda avec un regard assez dur avant de sortir de l’arène pour monter nous rejoindre dans les gradins. Il s’installa sans un mot derrière nous. Qu’importe nous ferons connaissance après.

Je souris à Seta pour la rassurer sur mon choix, elle ne dit rien et se contenta de regarder la suite des présentations.

Puis la jeune fille que l’on avait bousculé arriva sur le terrain, dans un affrontement avec un autre de la classe fantassin. Armé d’une épée longue, elle para les attaques assez aisément, puis voulant donner un coup… elle trébucha… sous les rires des nobles.

« Seta ton avis ?

— dommage qu’elle soit si tendue, elle aurait fait une meilleure démonstration, elle a de bon mouvement. Me dit Seta

— Ton avis ? Demandais-je à notre rouquin derrière nous

Il ouvrit les yeux étonnés par ma demande, il regarda dans l’arène.

— Nul, elle aurait dû aller dans la classe des mages ! Dit-il avant de se réinstaller

— Je suis d’accord avec toi, mais ces mouvements reste intéressant. »

Alors que tous la moquaient pour sa maladresse, je lui mis une note de 7, ainsi elle rejoint le rouquin derrière nous, toute gênée pour sa présentation désastreuse.

Puis arriva le tour de l’homme que nous avions aider alors qu’il se faisait malmener

Il lança un sort de vent d’agilité, c’était intéressant en soutient, mais ce qui m’intéressait encore plus c’était le fait qu’il avait pu déceler notre illusion.

Je lui mis une note de 8. Ainsi il nous rejoignit et nous étions au complet. Notre groupe était donc composé d’un asocial n’aimant pas les nobles, d’une fille timide et maladroite et d’un petit gros que tous considéraient comme insignifiant.

Pourtant de ce que j’avais vu des autres candidats, nous avions peut-être une des meilleures équipes, néanmoins après avoir fais connaissance et réussis à s’accorder et évoluer.

« Ainsi se termine la sélection, veuillez noter que vous devez rester en groupe durant les 2 prochains mois, aucun cours ne vous sera dispensé, à vous de vous entraînez entre vous pour être prêt pour votre premier tournoi de classement ! » Ainsi se termina la sélection de groupe.


 

Nous sortîmes de l’arène suivit de notre groupe, personne n’osait parler, après tout normal, personne ne savait qui Seta et moi étions, que faire pour entamer une bonne relation…


 

« J’ai la dalle ! Dit Seta d’une voix forte

— On va manger un morceau et boire un coup ? » proposa-t-elle

Sacré Seta toujours égal à elle-même.

« Allons-y on vous invite ! Dis-je à notre groupe

— Où va-t-on ? Demanda Seta

— Heu… excusez-moi je connais un bon restaurant pas trop chère si.. si vous voulez dit timidement la jeune fille.

— Alors allons-y, bon et pas cher, c’est le top ! » Dis Seta


 

Une fois installé dans le restaurant, on nous apporta les cartes pour passer la commande, une fois la commande passé il était temps de se présenter

« Je me présente je suis Mél, et c’est ma sœur Seta dis-je

— Je suis Lulu Mirok dit la fille châtaine

— Crok. Dit le roux

— Mathieu Bernoss dit le petit gros

— Je vais être clair avec vous, dans cette équipe le statue de noble n’a aucune importance, nous recherchons l’efficacité, et ce n’est pas les courbettes qui nous offre des victoires mais bien l’effort de chacun ! Dis-je sincèrement sous le regard étonné de nos nouveaux collègues.

— Hé oui ma petite sœur et comme ça ! Elle n’est pas mignonne ? Dit Seta en me prenant dans ces bras

— En tout cas bienvenu à chacun dans cette équipe, j’espère que nous pourrons faire de grande chose tous ensemble. Dis-je en me débarrassant de Seta alors que le serveur apportait le repas.

— Seriez-vous… commença à dire Mathieu

— Oui ?

— Non rien… dit-il n’osant pas continuer

— Tu veux savoir si c’est nous qui étions venus à ton aide dans les coulisses de l’arène ? Demanda franco Seta

— Heu… étonné il n’osa en dire plus.

— Hé bien oui c’est bien nous ! Précisa Seta

— Allez mangeons, on discutera de toutes ces choses sérieuses après, pour le moment l’heure est a l’estomac ! » continua-t-elle

Étonnamment, Crok qui n’avait pas réagis jusqu’à maintenant, acquiesça, comme si Seta venait de dire une parole des plus sages.

Après le repas qui se termina finalement dans une ambiance bien plus détendue qu’au départ, nous sortîmes du restaurant.


 

« Vous logez où actuellement ? Demandais-je

— Crok et moi vivons à l’internat de l’académie. dit Mathieu.

— Pareillement. Dit timidement Lulu

— Sois pas si timide Lulu, on vous invite chez nous pour les prochains jours ! Dis-je

— Comment ça ? Demanda Mathieu

— On a une villa pas loin, c’est assez grand pour tous vous loger, de plus il y a un terrain d’entraînement, une source chaude et divers installation. Dit Seta

Ils restèrent sans rien dire, sans doute qu’il ne s’attendait pas à ce que des nobles leur proposent de partager le même logement.

Seta sortit un sifflet, elle siffla dedans, aucun son ne sortit.

« Qu’est-ce ? Demanda Lulu

— C’est un sifflet à familier, ça utilise un ultra son.

— Des familiers ? Demanda Mathieu

— Oui on a des grues cendrées dressé, elles sont utiles pour les déplacements dans les airs. »

5 grues cendrée géante se posèrent devant nous. Je montais sur une d’elle invitant les autres à faire de même, assis sur la selle de cuir rigide, nous décollâmes au-dessus de la ville

« Ou va-t-on ? Demanda Mathieu

— Dans notre villa ! » Dis-je alors que nous dépassions les nuages, nous découvrîmes une île flottante sur les nuages, sur celle-ci une villa grandiose était érigé, entouré de multiple verdure et jardin, on pouvait distinguer un arbre de couleur rose ainsi qu’un petit étang fumant.

Les grues se posèrent sur l’île flottante.

« Mais qui êtes-vous donc ? Demanda Mathieu tout chamboulé

— Nous sommes simplement des habitantes de l’archipel céleste, et ceci est notre demeure. » Dis-je en toute simplicité.

 
 



Créer un site
Créer un site