Mél ? Myr m’a dit que tu avais des questions ? Demanda Mac en entrant dans la chambre

— Oui, tout à l’heure quand je suis descendu à la cave voir les esclaves pour faire connaissance, ils se sont tous écarté, ils avaient peur de moi, on m’a traité de Kraal, ça te dit quelque chose ? Demanda la jeune fille.

— Kraal… hum oui il me semble que c’est une tribu qui vit bien plus au nord dans la grande forêt d’Ertagnis, c’est un peuple primaire pratiquant le cannibalisme et leur chaman ont le pouvoir du sang. Ils t’ont appelé Kraal ?

— Oui… dit la jeune fille

— Continue tes exercices d’écriture je vais aller voir ce qu’il en est exactement. »


 

Une demi-heure plus tard, Mac revînt voir la jeune fille dans sa chambre.

« Les Kraal semblent être des typés asiatique, maintenant que j’y pense, depuis le temps qu’on vadrouille avec Myr on a jamais rencontré d’asiatique sur le continent de Beldan, peut être sont-ils tout de suite pris pour des Kraal et tué sans sommation ? Enfin ça explique leurs façons d’agir, j’ai ajouté une règle de sceau pour la période de formation, les esclaves n’ont pas le droit de s’en prendre à toi.

Vas-tu quand même aller te former avec eux ? Demanda Mac, les yeux plein de malice.

— Oui, je le dois, je dois devenir forte pour survivre ! » Répondu Mél déterminé


 

Ainsi, le mois qui suivit passa en un rien de temps, mél acquis de l’expérience en alchimie pour les soins, en chimie pour l’offensif, en tir avec des armes à distance, à l’épée pour le combat rapproché, en survit pour simplement savoir s’en sortir seule dans la nature, Mac lui conseilla de mettre des points dans son œil de vérité pour le faire évoluer, et dans le même temps elle apprit ce qui motivait Myr, c’était une vengeance, on l’avait torturée d’innombrable fois avant de la laisser pour morte, Mac avait passé un pacte avec elle pour la venger, un pacte du nom de spirituel, ainsi, Myr appartenait à mac, lui offrant ces pouvoirs et sa servitude pour l’éternité, Myr précisa tout de même que Mac n’était pas un mauvais bougre que jamais il n’abuse de ce pacte, bien au contraire elle en abuse plus que lui.

Elle apprit aussi que Mac avait ce caractère si froid et distant parce qu’il était comme ça, c’était un sociopathe, alors il fallait laisser passé sinon partir.

Mél pris note au fond de sa tête de toutes ces informations. Mac avait dit lancé la vengeance…

 

« Mel je vais te confier une mission, tu seras accompagné par 3 esclaves/aventuriers, prend ceux avec qui tu te sens à l’aise, il faut que tu ailles dans le royaume d’Estroyis à l’Est et que tu partes en reconnaissance dans la forêt Gruos là, il doit y avoir un lac, il faudra que tu lances cette fiole dans le lac simplement. Il n’est pas rare de croiser des aventuriers portant un masque, je t’en ai fait préparer un ça t’évitera d’être prise pour une Kraal » dit Mac.

Dans les esclaves il n’y avait qu’une personne qui avait daigné à parler à Mél, c’était une fille du nom de Seta, d’une vingtaine d’année, elle était esclave sexuel d’un noble avant qu’il ne la trouve plus a son goût et la mette au rebut où elle fut rachetée par Mac qui lui avait donné une seconde chance de vivre, elle la choisit donc et lui demanda de choisir les 2 autres aventuriers qui les accompagneraient. Mél en profita pour mettre des points dans la compétence œil de vérité.

Étrangement, elle perçut tout de suite la différence, les gens autour d’elle avait des vapeurs s’échappant de leur corps, de différentes couleurs, serait-ce leurs humeurs ? Ça ne dérangeait pas dans la vision du monde qui l’entourait, juste un plus, il faudra sans doute du temps pour appréhender cette nouvelle faculté.


 

Le voyage sur dos de scraft coureur fut rapide, les scraft sont des sortes de lézard de taille impressionnante mais herbivore, il y en a plusieurs sortes, celle utilisé était donc des coureurs, c’était les plus rapides. Ils arrivèrent assez vite à la frontière et la passèrent sans même un contrôle, ils arrivèrent enfin à la forêt Gruos en à peine trois jours de trajet. Les Scraft furent libérés de leurs services et repartir vers là d’où ils venaient, ce n’était que des locations.


 

À pied les 4 aventuriers à peine sortient de formation commencèrent à explorer la forêt à la recherche d’un lac.

Mél aperçus une vapeur noire sortir d’un buisson alors qu’ils avançaient sur un sentier.

« Sur vos gardes ! Dit-elle dégainant son épée imitée par ces compagnons de route

— Hoho tu nous as vus, impressionnant ! » Dit une voix. Un homme de grande stature sortit du buisson suivit d’un second plus petit armé simplement, c’était des brigands, leur aura était meurtrière, de noir parsemé de rouge grenat.

Mél se demanda s’ils pouvaient gagner contre des brigands expérimentés. Elle n’eut pas le temps de se poser plus de question, elle perçut une flèche bleue lui foncer dessus dans le torse, elle fit un écart et la véritable flèche la frôla.

Qu’est-ce qui venait de se passer ?

« Quoi ? Vise mieux abrutis ! Tans pis on va les attraper à l’aide de nos lames et on va s’amuser avec les filles, vous pouvez butter les mecs ! »Dit le grand homme qui semblait être le chef.

Deux autres homme sortir du fourré armé de hache à une main.

Mél se mit en garde, l’homme plus petit l’attaqua tandis que le grand attaquait Seta.

Le combat se passa comme de rien, étrangement elle pouvait voir les attaques quelques instants avant qu’elle n’arrive, c’était comme si l’énergie de son ennemie lui montrait les mouvements qui allait se produire juste après. Elle put facilement le mettre hors d’état de nuire, un crie derrière elle la surpris, un des aventuriers venait de se faire tuer et l’autre s’enfuit de peur.


 

Elles n’étaient plus que toutes les deux contre 3 brigands expérimenter.

Elle vu les attaques qui allaient s’abattre sur elles, Mél n’eut pas le temps de réfléchir, par reflex elle fit tomber Seta tout en sautant et tranchant la gorge d’un des brigands tandis qu’une hache la frôlait, elle tourna sur elle-même dans le même rythme que la hache avançait et enfonça son épée dans la gorge du second. Elle se baissa juste à temps pour éviter un coup d’épée du chef des brigands, prenant son revolver elle lui tira dans les testicules, il s’effondra en hurlant de douleur.


 

Mél s’écroula assise en soufflant, elle venait de tuer des gens… pour de vrais, leur sang avait coulé sur sa lame… elle reprit sa respiration, c’était soit eux, soit elle, elle n’avait pas eu le choix.

« On a eu chaud ! » Dit-elle à l’adresse de Seta

Seta la regardait avec de grands yeux plein d’admiration

« C’était de la sorcellerie Kraal ?

— Heu non… tu vois c’est… » comment expliquer ce qui venait de se passer ? Elle laissa donc le doute s’installer avant de pouvoir trouver une réponse satisfaisante, elle ne se connaissait pas ces reflex guerriers.


 

Au bout de deux heures de marche, elles trouvèrent enfin le lac en question, Mél jeta la fiole dans l’eau d’un coup le manoir apparu faisant un énorme remous provoquant une vague qui faillis les emporter.

Toutes trempées sur le bord du lac, elles se mirent à rire de cette mésaventure tandis qu’une dizaine d’aventuriers, anciens esclaves sortaient du manoir pour mettre une barque à l’eau et voir ou ils avaient atterri.


 

Quelques mois plus tard, Mél revenait d’une chasse qu’elle avait fais en solo elle essayait d’évoluer de niveau pour devenir aventurière et ne plus être une étrangère, encore deux dizaines de niveaux à acquérir pour cela.

Elle prit la barque, même s’il lui suffisait de voler au-dessus de l’eau grâce à son griffon doré, elle aimait encore bien ce transport traditionnel.

Elle entra dans le manoir Myr l’attendait.

« Je suis rentré dit-elle en déposant son épée et son masque à l’entrée.

— Bienvenus. Dis Myr en apparaissant devant elle.

— Ça a été ?

— Oui, ne soit pas si inquiète j’ai bien évolué tu sais, je peux terrasser quelques loups pourpres sans souci.

— Ho excuse-moi, mais tu es comme ma fille, alors je m’inquiète pour toi ma petite Mél ! Dit Myr faisant semblant de se vexer

— Tiens je t’ai ramené des brochettes de créons des roches ! Dit Mél en tendant 5 brochettes encore fumante

— Génial ! Dit Myr en saisissant les brochettes et commençant déjà à en dévorer une.

— Où est Mac ? Demanda la jeune fille.

— Il est dans le jardin, il m’a dit avoir finis les réglages. Répondu Myr

— On ne parle pas la bouche pleine… »


 

Mél se dirigea vers le jardin

« Mac !

— Ha de retour ? Ça a été ? Tu as pu avoir ta prime ? Demanda mac »


 

Il était toujours aussi froid, c’est quelques choses qui ne changeait pas, il n’était pas méchant, ni gentil d’ailleurs, juste quelqu’un de très froid avec tout ce qui est vivant.

Mél soupira, elle s’y était habitué depuis le temps.


 

« Oui pas de souci, Myr m’a dit que tu avais finis les réglages ?

— Oui on va pouvoir décoller ! Dit Mac

— C’est prévu pour quand ?

— Ce soir normalement, on doit juste finir de s’occuper de notre invité puis on décolle.

— Très bien. » Répondit Mél en s’éloignant de mac encore occupé avec un petit objet cylindrique

Il avait créé un objet magique permettant une fois planté dans le sol de créer un champ de force, puis de diminuer la masse permettant de faire voler ce qui était pris dans le filet magnétique, il y avait eu quelques problèmes de stabilité alors il avait fallu qu’il modifie le circuit magique pour obtenir la stabilité nécessaire a un vol.

Les cylindres étaient directement rechargés par les flux d’éther qui circulait dans l’air, ce qui permettait d’avoir des objets ne demandant pas de recharge ni d’entretiens.

Mac avait aussi installé des immenses hélices rotative comme celle qu’il avait pour voler, ces hélices serait alimentées de la même manière que les cylindres, sauf en cas d’accélération ou ce sera à bubule de s’en occuper.

Mél appela son spirituel, un griffon doré, elle le caressa et lui donna de la viande crue.

Elle n’avait jamais rencontré cet « invité » tous ce qu’elle savait c’est que c’était la vengeance principale de Myr. Après ça Myr en aura finis avec sa vengeance, que fera-t-elle alors ? Même si un contrat spirituel est pour toujours, un contrat avec un esprit n’a jamais été fait, va-t-elle disparaître et partir pour l’au-delà ?

« Mél t’es là ! Cria Seta en lui faisant signe

— On se fait une partie d’échec ? Je te mets la pâtée ce coup-là ! Assura Seta le poing serré

— Je vais déjà me changer et mettre une robe. » Répondue Mél en s’éloignant.

Quelques heures plus tard, La nuit était tombée sur le lac.

« Prêtes ? Demanda Mac à Myr et Mél qui l’avaient accompagné à l’extérieur du manoir, les dix aventuriers qui avait décidé de rester au service de Myr et Mac étaient restés à l’intérieur, Seta aussi.

— Allons-y ! dirent-elles ensembles

— En route pour la cinquième citée ! » Dis mac en activant les cylindres qui émirent une petite lumière bleuté

L’île où se trouvait le manoir s’éleva doucement au-dessus de l’eau, puis au-dessus des arbres de la forêt qui les entouraient, puis encore plus ; au niveau de la première couche de nuage et se stabilisa.

Les hélices se mirent lentement à tourner nourris pas l’énergie de bubulle pour le démarrage. Le manoir commença à avancer lentement puis un peu plus vite jusqu’à trouver sa vitesse de croisière.


 

« Depuis le sol les gens verront un nuage rien de plus. Précisa Mac.

— C’est quoi ça ? Demanda mél.

— De quoi ? Demanda mac en regardant dans la direction qu’elle montrait.

— C’est comme une colonne de lumière bleutée venant de s’élever dans le ciel, du mana peut être ? » dit-elle

Elle était la seule à voir cette colonne de lumière bleu qui s’élevait à l’horizon grâce à son œil de vérité

Mac toucha son front pour avoir une vision de ce qu’elle voyait grâce à la magie mémorielle.


 

« En effet, c’est étrange, on dirait que ça s’élève de la montagne noire non ? Demanda-t-il à Myr,

— Peut-être bien.

Mac fit un sourire comme ravis.

— Pourquoi souris-tu ? demanda Mél

— Quelqu’un ou quelque chose vient sans doute de naître.

— En parlant de naître, que vas-tu faire maintenant Mél ? Demanda Myr

— Je vais devenir plus forte, encore plus forte pour pouvoir protéger ceux qui en ont besoin. Répondit Mél sans hésitation

— Un noble projet, nous ferons tout pour t’aider. » Promis Myr


 

L’île au manoir s’éloigna de la colonne bleue que mél regardait à l’horizon.

 
 



Créer un site
Créer un site